Jour 1 - De Bangkok à Khao Lak

Publié le par Emilie SANJUAN

Réveil facile après une nuit de presque 12h, on ferme les sacs et on repart.

On demande à l'accueil où trouver une taxi, on nous dit de juste attendre dehors, les taxis vont et viennent. Et effectivement en 5 minutes, nous avons un taxi qui nous conduit au petit aéroport de Bangkok.

On arrive bien en avance (1h30), mais on se rend compte que ce n'est pas tant nécessaire, les guichets ne sont pas encore ouverts pour notre vol. On prend alors le temps de se faire un petit déjeuner.

Après une longue attente, on embarque avec Air Asia pour Phuket. 1h de vol, on n'a pas le temps de le voir passer.

A atterrissage, on aperçoit les palmiers, la mer, et de suite, mon mal être qui me trainait depuis la vieille s'envole. Ça y est on est au paradis!

Le temps de récupérer les sacs à dos, nous voilà dehors sans savoir comment se rendre à Khao Lak, prochaine étape de notre périple.

Un homme nous aborde pour nous conduire mais à un prix exorbitant, nous on cherche juste un bus pour nous conduire. On commence à partir à pied vers l'arrêt de bus qu'un homme nous a indiqué. Sur le chemin un vieil homme nous propose de monter sur son scooter pour aller plus vite (moyennant 20baths par personne). Encore fatigué, on accepte et on se retrouve à 3 + 2 sacs à dos sur le scooter. Epique!

Arrivée à l'arrêt de bus, on se fait embobiné par un homme qui veut nous conduire. Au début on refuse prétextant qu'on attend le bus, mais au bout de 10 minutes, et pas encore bien au rythme du pays, on accepte.

Ce qui n'est pas plus mal finalement (mais plus cher). 1h dans un 4x4 tout confort et climatisé n'est pas désagréable. L'homme nous conduit à notre hôtel que nous avions repéré sur internet, le KhaoLak Banana Bungalow. L'hôtel se compose de petits bungalows, très simple, avec salle de bain intérieur et extérieur. Pas donné quand même, on a payé 27.5€ la nuit. Mais on a une super piscine, et l'ambiance est chaleureuse.

Jour 1 - De Bangkok à Khao LakJour 1 - De Bangkok à Khao Lak

On dépose nos affaires, et on part en quête du bateau 813, rescapé du tsunami de 2004. On part à pied en pensant trouver vite et facilement, mais on met au final 1h avant de le trouver. En attendant, on a parcouru la ville, qui se résumé une longue route avec restos, boutiques, et hôtels des deux côtés. Mais vraiment pas désagréable, comme peut l'être la côte d'azur, l'ambiance est familiale et vraiment agréable.

Jour 1 - De Bangkok à Khao Lak
Jour 1 - De Bangkok à Khao LakJour 1 - De Bangkok à Khao Lak

On se dirige ensuite vers le musée du Tsunami. Une participation est demandée à l'entrée. La salle du bas est emplie de photos, de textes, et d'explications. En haut, 3 salles vidéos. La première vidéo est soft, la deuxième est plus dure avec des témoignages etc, et la 3eme est très dure, c'est l'après tsunami, les morts, les disparus....

Jour 1 - De Bangkok à Khao LakJour 1 - De Bangkok à Khao Lak

Dans la grande rue, il y a des panneaux d'évacuation en cas de tsunami de partout, et même des panneaux montrant jusqu'où l'eau est montée. On prend conscience de ce qu'il s'est passé dans cette ville qui a été complètement rasée, et reconstruite grâce aux dons.

On s'arrête dans un restaurant pour déjeuner, un premier vrai repas thaï, qui nous en met plein les papilles. Un régal.

Jour 1 - De Bangkok à Khao LakJour 1 - De Bangkok à Khao Lak

On finit la journée par un plongeon dans la piscine, et un tour en ville la nuit tombée. Au retour au bungalow, le gérant de l'hôtel, un jeune homme très gentil, vient toquer à notre bungalow. L'agence auprès de laquelle nous avions réservé l'excursion Similan l'a contacté car l'excursion est annulée à cause des trop grosses vagues au large. Elle est repoussée au jour d'après si le temps le permet.

Un peu dépités, on va quand même se coucher en mesurant la chance que l'on a d'être ici.

Hôtel Khao Lak Banana bungalow

Commenter cet article

Alex 02/10/2015 20:09

Le restaurant c'est le bussabai ? :-)

Emilie 02/10/2015 20:13

Pas celui la, celui la je pourrais pas vous dire le nom. Mais il est a cote du memorial du tsunami et cetait tres bon